Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.

Lire une histoire

 

C'est une histoire à propos de nos habitudes de comportement et des choix qui s'offrent à nous lorsque nous faisons face à une difficulté. Elle est originalement écrite en anglais par Portia Nelson.

 

1.

Je marche dans la rue.                                                                                                                                                        Il y a un trou profond dans le trottoir.                                                                                                                                  Je tombe dedans.                                                                                                                                                              Je suis perdu(e)... Je suis désespéré(e).                                                                                                                          Ce n'est pas de ma faute.                                                                                                                                                    Il me faut beaucoup de temps pour trouver comment m'en sortir.

 

2.

Je marche dans la même rue.                                                                                                                                             Il y a un trou profond dans le trottoir.                                                                                                                                    Je prétends que je ne le vois pas.                                                                                                                                      Je tombe dedans encore une fois.                                                                                                                                        Je ne peux pas croire que je me retrouve dans la même situation.                                                                                  Mais ce n'est pas de ma faute.                                                                                                                                            Il me faut encore beaucoup de temps pour en sortir.

 

3.

Je marche dans la même rue.                                                                                                                                              Il y a un trou profond dans le trottoir.                                                                                                                                  Je le vois.                                                                                                                                                                            Je tombe dedans... c'est une habitude.                                                                                                                          Mes yeux sont ouverts ; Je sais que je suis ici ;                                                                                                            C'est de ma faute.                                                                                                                                                            J'en sors immédiatement.

 

4.

Je marche dans la même rue.                                                                                                                                             Il y a un trou profond dans le trottoir.                                                                                                                                Je marche autour.

 

5.

Je marche dans une autre rue.

 

Réflexion :

Il y a beaucoup à dire sur cette histoire. Par exemple, combien de temps se passe t-il entre chaque paragraphe ? des jours ? des mois ? des années ou plus ? On pourrait aussi se demander combien de temps entre chaque phrase : marchons-nous longtemps dans une rue avant de "tomber dans un trou", ou tombons-nous tous les jours, voire plusieurs fois par jours, dans les mêmes pièges de comportements ? Le paragraphe 5. ... cette nouvelle rue sera t-elle plus positive, propice à notre bien être et au développement de notre vie ?

  

Plus nous bloquons notre capacité de développement - c'est à dire lorsque non seulement nous ne gardons pas notre énergie, mais nous créons également des blocages qui peuvent créer divers problèmes -, plus nous stagnons dans la douleur et l'insatisfaction... Pendant combien de temps avant que nous soyons capable de voir clairement le problème et qu'alors nous puissions l'améliorer ?